Combien de temps vivent les requins du Groenland ?

Combien de temps vivent les requins du Groenland ?

Les scientifiques estiment que le requin du Groenland vit au moins 250 ans. Ils peuvent vivre plus de 500 ans.


Image rapprochée d’un requin du Groenland prise sur la banquise de l’inlet Admiralty, au Nunavut. (Crédit : Hemming1952, Wikimedia)

Les scientifiques soupçonnent depuis un certain temps que les requins du Groenland vivent extrêmement longtemps, mais ils n’avaient aucun moyen de déterminer leur âge.

L’âge des autres espèces de requins peut être estimé en comptant les bandes de croissance sur les nageoires ou sur les vertèbres du requin, un peu comme les anneaux d’un arbre.

Le requin du Groenland, cependant, n’a pas d’épines et son corps n’est pas constitué de tissus durs.

Leurs vertèbres sont trop molles pour former les bandes de croissance observées chez les autres requins.

Les scientifiques ne pouvaient que supposer que les requins vivaient longtemps sur la base de ce qu’ils savaient – les requins grandissent à un rythme très lent (moins de 1 cm par an) et ils peuvent atteindre une taille de plus de 6 mètres.

Mais des percées récentes ont permis aux scientifiques d’utiliser la datation au carbone pour estimer l’âge des requins du Groenland.

À l’intérieur des yeux du requin, il y a des protéines qui sont formées avant la naissance et qui ne se dégradent pas avec l’âge, comme un fossile conservé dans l’ambre.

Les scientifiques ont découvert qu’ils pouvaient déterminer l’âge des requins en datant ces protéines au carbone.

Une étude a porté sur des requins du Groenland capturés accidentellement dans les filets des pêcheurs.

Le plus grand requin qu’ils ont trouvé, une femelle de 5 mètres, avait entre 272 et 512 ans selon leurs estimations.

La datation au carbone ne peut fournir que des estimations, pas un âge définitif.

Les scientifiques continuent d’affiner cette méthode et pourraient fournir des mesures plus précises à l’avenir.

Mais même dans la fourchette basse des estimations, une durée de vie de 272 ans fait du requin du Groenland le vertébré ayant la plus longue durée de vie.

Une théorie expliquant cette longue durée de vie est que le requin du Groenland a un métabolisme très lent, une adaptation aux eaux profondes et froides qu’il habite.

Un véhicule télécommandé de la NOAA effectuant une plongée au large de la Nouvelle-Angleterre a rencontré un requin du Groenland à une profondeur de 783 mètres, mais ces requins sont connus pour plonger jusqu’à 2 200 mètres.

C’est aussi le seul requin qui peut résister aux eaux froides de l’océan Arctique toute l’année.

Le métabolisme lent pourrait expliquer la croissance et le vieillissement lents du requin, ainsi que ses mouvements lents – sa vitesse maximale est inférieure à 2,9 kilomètres par heure.

En raison de cette lenteur, on pense que les requins n’atteignent pas leur maturité sexuelle avant plus d’un siècle.

Cela signifie que le fait de retirer de l’océan des requins du Groenland adultes affecte l’espèce et l’écosystème pendant plusieurs décennies.

Bien que le requin du Groenland ait été autrefois chassé pour l’huile de son foie, la majorité des requins du Groenland qui se retrouvent dans les filets et les lignes de pêche sont aujourd’hui capturés par accident.

La réduction des prises accessoires est essentielle à la conservation de cette espèce unique.

Lisez aussi

 

Partagez

Edward Garcia

Bonjour, merci de passer par mon site , lieu des amoureux des océanes et mers dans le monde, partagez ce site avec vos amis si cela vous plait